Informations Cheminee Poele

Cheminee au Bioethanol

La cheminée au bioéthanol est un concept venu d’Allemagne ; une cheminée « propre », sans conduit, sans fumée. Plus de corvée de bois, plus besoin de stocker, de ramoner, de récupérer les cendres, en somme très peu d’entretien et aucun rejet salissant : pas de suie, pas de poussières !
L’alimentation se fait à l’alcool bio, un carburant naturel issu de cultures sucrières. La consommation est d’environ 0,316 litres par heure, le litre coûtant moins de 3 euros – le rendement, inégalé, atteint les 100%.

La combustion du bioéthanol ne produit que de l’eau et du dioxyde du carbone. Ses rejets ne nécessitent aucun système d’évacuation des gaz. Le dégagement en CO2 d’un litre de bioéthanol est comparable à celui d’une bougie. Des odeurs parasites, dues au dénaturant ajouté à l’éthanol, sont parfois possibles ; quant à l’humidité dégagée, elle peut aussi bien être un problème (elle nuit notamment aux bois des fenêtres et portes) qu’un atout (apport d’humidité à une atmosphère trop sèche, surtout en hiver).

L’allumage et l’extinction d’une cheminée au bioéthanol sont instantanés. La puissance de 3000 watts chauffe facilement 45m2 : elle réchauffera très rapidement une pièce froide, mais en contrepartie, une fois les flammes éteintes, elle refroidira très rapidement (puisqu’il n’y a pas de braises, typiques du feu de bois, et que les matériaux utilisés conservent rarement la chaleur).

Il n’y a pas de conduit d’évacuation, aucun besoin donc d’adapter son logement et son installation : la cheminée au bioéthanol est peu gourmande en argent, en place et en aménagements ; néanmoins, son alimentation reste assez consommatrice (2 litres et demi environ, soit 7,50 euros, pour huit heures de chauffage).

Malgré ses avantages, on la considère le plus souvent comme un chauffage d’appoint, qui ne saurait remplacer l’installation principale, et sera utilisé par intermittence et non comme une cheminée véritable. Contrairement à la cheminée classique elle ne demande, d’ailleurs, aucune déclaration d’assurance, que l’on soit propriétaire ou locataire.

Le prix des appareils se situe généralement entre 1000 et 2500 euros.



Laissez votre avis

Pseudo :
Email :
Être averti d'une réponse par email
cheminee-poele.com  © Copyright 2004-2008

Statistiques-fr.com, audit et statistiques de site